Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier

De la maternelle au lycée

Actions pédagogiques - Cours de Re-création

    Cours de Re-création
    Projet initié par le Festival d’Automne en 2003, Cours de Re-création accompagne durant toute l’année scolaire des élèves de 4 à 18 ans dans leur découverte de l’art contemporain. La particularité des ateliers menés lors de ce projet repose sur le fait que les enfants deviennent les médiateurs de l’exposition qu’ils ont visitée auprès d’élèves d’autres établissements scolaires et d’âges différents. Le partage de leurs impressions et ressentis s’effectue au moyen de supports qu’ils conçoivent et qu’ils revêtent différentes formes : dessins, textes, photos, vidéos…
    Ce processus fait appel à la réflexion et à l’imagination de l’enfant, engage un travail collectif et amène les élèves à réfléchir à la manière la plus pertinente de partager et transmettre leur perception de l’œuvre.

    Les objets conçus par les différentes classes lors de cette « passation » font l’objet d’une exposition ouverte à tous à la fin de l’année scolaire, à la Maison du Geste et de l’Image.

    En 2016, Cours de Re-création est consacré aux expositions de l’artiste plasticienne Sheila Hicks et de la chorégraphe Lucinda Childs.
    24 classes participent à ce projet.
    Les dessins, sculptures, textes, photos et vidéos, conçus cette saison après les visites des expositions seront exposés à la Maison du geste et de l’image du 11 au 22 mai 2017.
    Maison du geste et de l’image – 42, rue Saint-Denis – 75001 Paris
    Entrée libre tous les jours (sauf dimanche) de 10h à 17h

    Ils ont dit de l’exposition de Sheila Hicks au Musée Carnavalet :
    « Elle a mis plein de couleurs, alors que le Musée est tout gris. »
    « Sheila Hicks est une artiste naturelle. »
    « On a envie de s'asseoir, de regarder et de prendre son temps. »
    « C'est beau, c'est pour faire beau bien sûr, tout est super beau. »

    Ils ont dit de l’exposition de Lucinda Childs au Centre national de la danse et à la Galerie Thaddaeus Ropac :
    « Pour faire un mouvement, il faut le corps. »
    « Le dessin de Sol (LeWitt) représente des pas, des vagues, des rectangles. »
    « C’est presque de la danse classique mais il faudrait des pointes aux pieds. »
    « Elle n’arrête pas de tourner parce qu’elle est amoureuse. »

    Ces dernières années, les « Cours de Re-création » ont été organisés autour des expositions de Anselm KieferJosé Damasceno, Ryoji Ikeda, Walid Raad, Ugo Rondinone , Hema Upadhyay , Raqs Media Collective, Urs Fischer, Ragnar Kjartansson, David Maljkovic, Jennifer Allora / Guillermo Calzadilla, Hiroshi Sugimoto, Mikhael Subotzky / Mary Sibande