Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 2013, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

Brett Bailey

House of the Holy Afro

Théâtre

    DATES ET LIEUX
    • le CENTQUATRE-PARIS
      19 au 21 novembre

    Le Sud-Africain Brett Bailey est depuis longtemps un spécialiste des carambolages stylistiques. Dans la foulée de ses spectacles et performances précédents,
    House of the Holy Afromêle street dance, gospel des townships et rituels chamaniques.
    Un cocktail explosif à la croisée de plusieurs cultures. Brett Bailey agite un chaudron d’autant plus intense qu’il accueille les formes les plus diverses.
    C’est dans d’anciens lieux sacrés dans les montagnes de l’Est sud-africain que Bailey est allé enregistrer certaines des chansons au cours de cérémonies ancestrales.
    Ces enregistrements ont été ensuite retravaillés par les interprètes du spectacle qui y ont adjoint des rythmes électroniques. Il s’agit de montrer que l’Afrique ne présente pas un seul visage, mais qu’elle est composée de multiples facettes ; comme si différents mondes ou différentes époques coexistaient en même temps dans un même lieu.
    Ce principe,  à l’origine de plusieurs spectacles créés avec sa compagnie Third World Bunfight – de iMumbo Jumbo à The Prophet –, est radicalisé dans House of the Holy Afro, où il s’agit de susciter un choc à même de remettre en question l’image trop formatée que l’on se fait souvent de la réalité africaine.
    Dramaturge, metteur en scène, mais aussi plasticien, Brett Bailey interroge inlassablement les transformations à l’oeuvre dans l’Afrique post-coloniale avec les ambiguïtés et les contradictions qui les accompagnent.

    House of the Holy Afro
    Mise en scène, Brett Bailey
    Avec Odidiva et Xoliswa Tom, Brinsley Motsepa, Nhlanhla Mahlangu, Mapumba Cilombo, Fundile Mbeka, Nonthutuzelo Nyiki, Zanele Mbizo
    Scénographie, Brett Bailey
    Chorégraphie, Natalie Fisher
    Poésie, Odidi Mfenyana, Brett Bailey
    Arrangements musicaux, Dino Moran
    Arrangements vocaux, Bongile Mantsai, Bongani Magatyana, Terence Nojila
    Lumière et responsable technique, Kobus Rossouw
    Régisseur et responsable des tournées, Justin Green
    Responsable de la production et régisseur général, Barbara Mathers
    Producteur Royaume-Uni et consultant international, UK ARTS


    Production A Third World Bunfight / Reprise pour Le CENTQUATRE (Paris) et le Festival d’Automne à Paris //
    Manifestation organisée dans le cadre des Saisons Afrique du Sud-France 2012 & 2013 www.france-southafrica.com //
    Spectacle créé en 2004 au Sharp Sharp Festival (Berne)

    Brett Bailey
    © Theodoor and Maria de Pree (temyahro.com)
    Brett Bailey
    © Theodoor and Maria de Pree (temyahro.com)
    Partenaires