Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 2013, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

Willem Dafoe / Mikhail Baryshnikov / Robert Wilson

The Old Woman

Théâtre

    DATES ET LIEUX
    • Théâtre de la Ville
      6 au 23 novembre

    À Moscou, on n’a vraiment redécouvert Daniil Kharms qu’en 1982. Ce grand désespéré ironique gagne à être connu. Grâce à la réalisation, par Robert Wilson, de The Old Woman, ce voeu pieux a ses chances, surtout que l’oeuvre met en jeu deux hommes d’envergure universelle : Mikhaïl Baryshnikov et Willem Dafoe.
    L’un, né russe, danseur, chorégraphe, acteur, n’est-il pas réputé le plus haut dans son art ? L’autre, comédien de caractère devenu star, rompu aux techniques de la performance au sein du fameux Wooster Group, voué aux rôles maléfiques à cause de sa belle gueule aux traits sombrement expressifs, n’est-il pas comptable – de Platoon à la Dernière tentation du Christ en passant par Mississipi Burning et Spider-man… – d’une filmographie d’exception?
    Quant à Daniil Kharms (1905-1942), ami du peintre Malevitch, fondateur avec d’autres, en 1927, de l’OBERIOU (soit l’Association pour un art réel), il eut une vie dure, fut arrêté puis exilé, vivota en écrivant des livres pour enfants et mourut en détention psychiatrique. Poète elliptique, auteur d’une foule de
    courtes pièces, saynètes et dialogues brefs, spécialiste d’une forme d’« absurde » avant la lettre, il a tout pour séduire Robert Wilson, car il est en rupture totale avec l’effet de réalité. Le point de départ du spectacle est à voir dans une succession de vieilles femmes trop curieuses tombant de leur fenêtre. Tout un programme.

    The Old Woman d’après Daniil Kharms
    Mise en scène, Robert Wilson
    Décors, conception lumière, Robert Wilson
    Avec Mikhail Baryshnikov et Willem Dafoe
    Adaptation, Darryl Pinckney
    Costumes, Jacques Reynaud
    Collaboration décors, Annick Lavalle-Benny
    Lumière, A.J. Weissbard
    Responsable musique, Hal Willner


    Un projet de Baryshnikov Productions, Change Performing Arts et The Watermill Center // Commande et production Manchester International Festival ; Spoleto Festival dei 2Mondi ; de Singel Anvers ; Théâtre de la Ville-Paris ; Festival d’Automne à Paris // Coréalisation Théâtre de la Ville-Paris ; Festival d’Automne à Paris // Avec le soutien de Pierre Bergé // Avec le soutien d’agnès b. //
    Spectacle créé le 4 juillet 2013 au Manchester International Festival
    En partenariat avec France Inter