Publics

Face à la pandémie Covid-19 et à la crise sanitaire qui l’a accompagnée, le Festival d’Automne a reconstruit son édition dans une visée solidaire à l’attention des artistes, des auteur.e.s, des partenaires mais aussi des publics et des personnes restées en première ligne pendant le confinement.

  • Pour tous
    Dans un souci permanent d'accessibilité, le Festival a choisi de proposer plusieurs rendez-vous gratuits pour tous du 5 septembre 2020 au 7 février 2021.
    Liste complète ici
  • Pour le personnel de l'AP-HP Sorbonne Université
    Le Festival offre 4 000 places à l’attention du personnel soignant du GH AP-HP Sorbonne Université. L’occasion pour le personnel de découvrir les grands noms de la création française et étrangère. Les programmes proposés sont visibles seul.e, accompagné.e ou en famille.
  • Pour les bénéficiaires de Les Restos du Cœur
    Avec les Restos du Cœur, le Festival invite bénévoles, enfants et parents en difficulté à des représentations de blablabla de l’Encyclopédie de la parole / Emmanuelle Lafon.
    Pour l’ensemble des représentations au Théâtre 14, les spectateurs de 7 à 14 ans ne paient pas leur place mais apportent un jouet neuf qui sera ensuite offert lors des fêtes de fin d’année par les Restos du Cœur aux bénéficiaires.
    Plus d’information ici
  • Pour les bénéficiaires de Women Safe & Children
    Avec Women Safe & Children, le Festival a imaginé un programme sur mesure pour des femmes et des enfants victimes ou témoins de violences quel que soit le lieu où elles ont été perpétrées. De septembre à décembre, les bénéficiaires disposent d’invitations pour blablabla de Joris Lacoste / Emmanuelle Lafon (à voir dès 7 ans), pour la reprise attendue de Drumming live de Anne Teresa De Keersmaeker et pour Mailles la création de Dorothée Munyaneza. Avant la découverte de ce spectacle, la chorégraphe propose aux femmes présentes un parcours dans la collection du Centre Pompidou à partir d’une sélection d’œuvres choisie par ses soins.
  • Pour les bénéficiaires de Le refuge
    Avec La Fondation Le Refuge, le Festival a imaginé un parcours lié à la création contemporaine pour des jeunes LGBT+ victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale. De septembre à décembre, les bénéficiaires visiteront l’exposition La vie des tables au Credac puis découvriront Ton père, création de Thomas Quillardet, suivi d'un atelier du lendemain en présence de comédien.ne.s de la compagnie et de Christophe Honoré (sous réserve).