Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2016
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 2014, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

Marguerite Duras

Cinéaste

Cinéma

    DATES ET LIEUX
    • Centre Pompidou
      28 novembre au 20 décembre

    L’inventivité, la beauté et la force, le style radicalement novateur des textes de Marguerite Duras ont été immédiatement reconnus. Ses films, eux, ont longtemps été sous-estimés. L’écrivain a pourtant fait œuvre de cinéaste, réalisant entre 1966 et 1984 dix-neuf films qui reprennent le cinéma à zéro pour expérimenter d’autres possibles. « Il/Elle aurait… » : le conditionnel, qui a ouvert son écriture à l’imaginaire, à la recherche et au doute, est aussi un fondement de son cinéma.
    Avec chaque film, dont le titre promet déjà un autre monde, India Song, Baxter Véra Baxter, L’Homme atlantique, Duras réinvente une relation entre le récit, l’image, le son et leur spectateur. Les acteurs, Gérard Depardieu le premier, trouvent corps et voix comme nulle part ailleurs. Cette quête d’une poétique et d’une forme toujours recommencée, comme si toute œuvre devait exister selon des modalités qui lui sont propres, ont mené Duras loin, très loin sur le terrain de l’expérimentation, au point que ses films semblent bien plus appartenir à notre temps qu’au sien. On comprend que cinéastes et artistes contemporains y voient une archéologie de leur travail suscitant impressions entêtantes et sensations hypnotiques. Ils sont nombreux à venir en témoigner au cours de cette rétrospective intégrale des films de Marguerite Duras.

    Et aussi : 
    Duras Song, portrait d’une écriture
    Bibliothèque publique d’information – Centre Pompidou
    du 15 octobre 2014 au 12 janvier 2015
    À l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain, la Bibliothèque publique d’information (Bpi) et l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec) s’associent pour consacrer une exposition à l’écriture de Marguerite Duras, dont le commissariat a été confié au critique d’art Jean-Max Colard, et la direction artistique à la plasticienne Thu van Tran.
    Par l’importance de son œuvre, par son inscription dans le siècle, par l’ouverture de son écriture aux autres arts, notamment le théâtre et le cinéma, par son influence décisive sur la création contemporaine, l’auteur d’Hiroshima mon amour, de L’Amant, du Ravissement de Lol V. Stein ou d’India Song demeure aujourd’hui une des grandes incarnations de l’écrivain du XXe siècle.

    Programme détaillé disponible en octobre sur www.centrepompidou.fr, www.bpi.fr et sur notre site

    Cette manifestation est organisée par les Cinémas du Département du développement culturel du Centre Pompidou et la Bpi, autour de l’exposition Duras Song proposée par la Bibliothèque publique d’information et l’Imec du
    15 octobre 2014 au 12 janvier 2015, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.
    En partenariat avec France Culture

    Cinéaste
    © Jean Mascolo
    Marguerite Duras
    © Jean Mascolo
    Cinéaste
    Partenaires