Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2016
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Kurô Tanino

Avidya – L’Auberge de l’obscurité

Théâtre

    DATES ET LIEUX
    • Maison de la culture du japon à Paris
      14 au 17 septembre

    Automne crépusculaire. Au cœur des montagnes du Japon et de leurs sources thermales, dans une auberge dédiée aux bains traditionnels, deux marionnettistes arrivés de Tokyo attendent le propriétaire pour présenter leur spectacle. Si lui n’arrive pas, les villageois, quant à eux, intrigués par ce curieux duo, père nain, fils au visage impassible, comme masqué, s’infiltrent dans la maison pour les rencontrer. Peu à peu, dans les vapeurs fiévreuses, les langues se délient, les esprits s’agitent, les désirs s’insinuent, les voix affleurent, les destins se déroulent. Il est dit que l’auberge Avidya a le sien tout tracé. Comblée de souvenirs et d’objets, depuis fort longtemps chérie des villageois qui en ont fait un havre de paix et de guérison, elle est pourtant condamnée à la démolition pour laisser place à une nouvelle ligne de chemin de fer. Dans ce huis-clos cinétique, servi par un plateau rotatif dévoilant successivement les pièces de l’auberge, c’est la fin d’un monde qui nous est donnée à voir, et le spectacle des êtres qui la vivent dans le déni, le rejet du contact avec la vérité nue. « Avidya » désigne l’illusion, ou l’aveuglement, premier des nidanas que dénombre le bouddhisme, les douze maillons de la dépendance, incidemment causes de souffrance.
    Kurô Tanino, artiste très remarqué au Japon, pour la première fois en France, nous offre ici un voyage dans le ventre de nos désirs, aux confins des non-dits. C’est aussi un hommage au Japon profond de ses ancêtres, délicatement porté par la voix de la narratrice qui enveloppe le conte de ses accents d’émotion.

    Texte et mise en scène, Kurô Tanino
    Compagnie Niwa Gekidan Penino
    Avec Mame Yamada, Takahiko Tsuji, Ichigo Iida, Bobumi Hidaka, Atsuko Kubo, Kayo Ishikawa, Hayato Mori
    Dramaturgie, Junichiro Tamaki, Yukiko Yamaguchi, Mario Yoshino
    Décors, Kurô Tanino, Michiko Inada
    Directeur technique, Isao Kubo
    Assistants mise en scène, Yasuhiro Kato, Emi Tsumura, Yui Matsumoto
    Lumière, Masayuki Abe
    Assistant lumière, Miho Akutsu
    Son, Koji Sato, Yoshihiro Nakamura
    Instruction erhu (violon traditionnel chinois), Rosyu Kawase
    Narration, Ritsuko Tamura
    Responsable des tournées, Miwa Monden
    Responsable compagnie, Chika Onozuka

     

    Production Niwa Gekidan Penino, Arche // Coréalisation Maison de la culture du Japon à Paris ; Festival d’Automne à Paris // Avec le soutien de The Saison Foundation, Arts Council Tokyo, Japan Foundation // Avec le soutien de la Fondation pour l’étude de la langue et de la civilisation japonaises sous l’égide de la Fondation de France // Remerciements à Mitsumasa
    Spectacle créé le 27 août 2015 au Morishita Studio / Saison Foundation (Tokyo)

    © Shinsuke Sugino
    Avidya – L’Auberge de l’obscurité
    © Shinsuke Sugino
     Kurô Tanino
    Avidya – L’Auberge de l’obscurité
    Partenaires