Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 1992, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

Valère Novarina

L'Inquiétude

Théâtre

    DATES ET LIEUX
    • Théâtre de l'Athénée - Louis Jouvet

    La langue est fausse, la langue ment.

    "Entrée de l'homme pour la dernière fois.
    Alors je me suis assis et j'ai dit aux pierres : "L'action est maudite". Une sérénade me réveillait tous le soirs matinaux et j'en tombais debout la nuit jusqu'au son blanc des aubades moches. Chaque heure me disait que j'étais Jean qui Cloche. Il y a dix-huit ans, je me suis fait construire ce petit abri. C'est ici que je viens parfois le soir écouter ma parole. Rappelez-moi garçons, quel était déjà le nom de ce monde que nous avions encore à l'époque? Son nom était "Les îles Rangeadéblavardégladines Est-Est''. Dites en combien vous étiez ! Au mois de séquane, en trente et un avant longtemps. C'était du temps où on entendait encore parler des anciens vieux qui avaient entendu parler de gens qui avaient vu d'anciens jeunes avoir entendu parler de gens qui avaient prétendu pas être là. Le gaz que Dieu fit en pétant le monde quand il le fit, je me demande, si lui-même il l'a entendu ?..."

    Valère Novarina, Le Discours aux Animaux, Ed. P.O.L

    L'Inquiétude

    Seconde partie du Discours aux Animaux
    de Valère Novarina
    par André Marcon
    Collaboration artistique, Mark Blezinger