Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier

ÉDITORIAL

édition 2016

Le Festival d'Automne à Paris cherche les territoires inattendus, les cartographies réinventées. Ouvert au monde et à la créativité, il défend la circulation des œuvres, des artistes et des spectateurs.
Pour sa 45e édition, il réunit 42 partenaires à Paris et en Île-de-France, 42 théâtres et centres chorégraphiques, musées et galeries, grandes écoles, églises ou autres lieux atypiques. Partenaires réguliers du Festival ou rejoignant l'aventure pour la première fois – à l'instar de la Galerie Thaddaeus Ropac à Pantin ou du Théâtre Brétigny –, tous œuvrent avec le Festival d'Automne pour produire, coproduire, puis accueillir l'ensemble des artistes de tous horizons qui dessine le paysage de cette édition.
Trois « Portraits » viennent s'ajouter à la série de monographies commencée il y a quelques années. Le metteur en scène Krystian Lupa, dans trois théâtres différents, avec trois textes de Thomas Bernhard dont il est un passeur d'exception ; la chorégraphe Lucinda Childs avec des chorégraphies récentes ou historiques de son répertoire ainsi qu'une exposition retraçant son parcours et ses recherches ; le compositeur Ramon Lazkano, aux sources de la tradition basque – extraits de la Pastorale Jean Pitrau, danses souletines –, croisant le chemin de Maurice Ravel qui mène à la création d'une nouvelle œuvre sur le texte de Jean Echenoz consacré à Ravel. Avec ces « Portraits », nous mesurons aussi combien l'œuvre, fût-elle spectacle vivant, peut s'affranchir de l'éphémère et bouleverser des générations renouvelées de spectateurs.
Dix-sept pays pour l'édition 2016. Venus du Liban, du Japon, du Brésil, de Syrie, du Congo, des États-Unis, de Pologne, de France et d'Espagne, ces artistes et compagnies sont autant compagnons de longue date du Festival que nouveaux venus, visages d'une autre génération à laquelle nous portons une attention continue. C'est le cas notamment avec Julien Gosselin, Olivier Coulon-Jablonka, Tiago Rodrigues, Rodolphe Congé, Sylvain Creuzevault, El Conde de Torrefiel, Bouchra Ouizguen, Antonija Livingstone, et les compositeurs George Benjamin, Enno Poppe, Robert Piéchaud, Agata Zubel. Nous sommes engagés auprès d'eux afin de tracer ensemble de nouvelles voies.
Grâce au développement d'un ensemble d'initiatives en direction des publics, centré sur l'implication des artistes de toutes disciplines et de toutes origines, notre programme est aussi un outil au service de la transmission et de l'éducation artistique, favorisant la rencontre avec les œuvres et la découverte des mondes étranges ou familiers de la création. Nouveaux venus, fidélité réinventée au présent et horizons bouleversés, le Festival d'Automne reste empreint d'un esprit d'éclaireur, d'aventurier, inaltérable. Un lieu d'intense liberté.

Nous souhaitons remercier ici le ministère de la Culture et de la Communication, la Mairie de Paris et la Région Île-de-France, ainsi que les Amis du Festival d'Automne, association que préside Pierre Bergé, pour leur généreux soutien. Sans eux, rien de cette aventure ne pourrait être mené.


Emmanuel Demarcy-Mota
Directeur général