Musique Traditionnelle du Rwanda

[Musique]

Jusqu'en 1959, le Rwanda, comme le Burundi, étaient des royaumes. Le roi, Mwami, était entouré de chefs, chefs de guerres mais aussi chefs culturels aussi puissants que les guerriers, et qui recrutaient les danseurs parmi les plus vaillants combattants. La musique entendue à la cour, extrêmement raffinée dans sa polyphonie, racontait la légende des rois et donnait une place de première importance à l'amour. Après les massacres de 1959, les Tutsi se sont réfugiés au Burundi. En exil, ils continuent à transmettre, de génération en génération les anciennes valeurs et la musique. Le joueur d'inanga (harpe à cinq cordes) qui vient à Paris était le tout premier danseur et musicien de la cour.