Hamlet et le Mariage de Figaro

[Théâtre]

Clown de génie, Saadi Afshar est l'un des derniers maîtres de la très vieille tradition de la "commedia dell'arte" version persane.
Maître Saadi est l'un des derniers représentants du Siah Bazi - littéralement : le jeu de noir -, héritier direct du théâtre populaire des bassins (sous les Safavides, on recouvrait les pièces d'eau de quelques planches pour en faire des scènes et présenter des spectacles de comédie satirique). Saadi Afshar n'apparaît sur scène que le visage entièrement grimé de noir, et n'a le plus souvent pour costume qu'un petit chapeau rond et rouge et un pyjama multicolore d'Arlequin. Il parle avec une inimitable voix de gorge, du plus bel effet comique. Son personnage, toujours le même, est celui du valet frondeur d'un sultan, qui ne craint jamais de dire leurs quatre vérités aux princes et de dénoncer l'injustice. Porte-parole du petit peuple, il improvise des satires inspirées de l'actualité, au gré de canevas appartenant tous à la tradition.
Saadi Afshar est un vrai trésor comique national. Sa causticité malicieuse met aux anges un public à qui les rigueurs de la République islamique n'ont pas complètement désappris les vertus du rire et de l'impertinence.

Gilles Anquetil pour Le Nouvel Observateur, mars 91