Luc Bondy Auf dem Land

[Théâtre]

Les raisons qui ont poussé Richard et Corinne, un couple de londoniens d’une quarantaine d’années à s’installer à la campagne sont apparemment claires : couper avec la drogue que le mari, médecin, s’était mis à consommer lorsqu’il exerçait en ville. Mais l’arrivée de Rebecca, une jeune fille que Richard dit avoir recueillie en danger sur la route, tout en fixant la structure dramatique du trio, révèle entre les deux époux un gouffre aux contours plus incertains. Le soupçon rôde, s’installe, rien ne s’affirme, rien ne s’éclaire.
« Les pensées de chaque personnage, écrit Martin Crimp, vont très vite, parce qu’ils mentent énormément. A cette vitesse, ils ont du mal à ajuster leurs pensées, situer leur corps. […] Souvent, ils disent la vérité parce que souvent ils mentent. Richard dira à Rebecca : nous n’avons pas assez de mots pour exprimer la vérité. Rebecca dira à Richard : nous avons les mots, mais nous ne voulons pas les utiliser parce que c’est trop douloureux ».

Martin Crimp, auteur britannique, est né en 1956 et a déjà écrit plus d’une quinzaine de pièces et adaptations théâtrales. Son oeuvre, peu connue en France, a acquis une grande notoriété en Europe.