Thomas Hauert 5

[Danse]

5. Le chiffre vaut pour titre (le spectacle est composé de cinq pièces),pour anniversaire (celui de ZOO, la compagnie fondée par Thomas Hauert, ancien membre de Rosas), pour mémoire (c’est là leur cinquième spectacle de groupe), pour décompte (la compagnie est constituée de cinq membres). Aux danseurs initiaux se sont ajoutés pour cette création de nombreux collaborateurs extérieurs, chaque proposition indépendante se réclamant cependant d’une vision commune : « une attitude démocratique fondée sur le respect profond de l’individu, un esprit de recherche lié à une confiance dans la capacité du corps à s’exprimer, une détermination à explorer en profondeur chaque coordonnée du mouvement. Et donc finalement l’intensité avec laquelle chacun s’est concentré sur sa recherche spécifique ».
Variation d’une phrase chorégraphique par la projection mentale des divers âges de sa vie dans Via de Samantha van Wissen, duo s’interrogeant sur la nature et le naturel du lien qui unit deux interprètes habitués à danser ensemble dans & de Mat Voorter, Corps en miroir, imaginaire, pivotant, déformant dans Nylon Solution de Mark Lorimer, Improvisation sur l’idée du mouvement rétrograde dans Solo renversé de Sara Ludi, Improvisation, en musique ou en silence, sur un chœur d’Anton Brückner, culture partagée ouverte à l’interprétation de chacun dans Common Senses de Thomas Hauert.