Mathilde Monnier frère&soeur

[Danse]

Avec frère&sœur, la notion de plaisir explorée dans Publique (Festival d’Automne 2004) devient désir, entendu comme une condition préalable à la collectivité, non celle du plus grand nombre, mais celles des « petites communautés ». Trois scénarii, conçus avec la complicité de Stéphane Bouquet, soumettent les danseurs à des « expériences de vie » qui reprennent de manière différente une même histoire, en introduisant à chaque séquence un autre destin, un autre dénouement. « Chaque passage est sous-tendu par une question qui est aussi sa destinée. Ces trois trajectoires correspondent à des lieux communs de l’être ensemble : celui du désir, celui de la violence, et une dernière partie qui se constitue sur la mémoire de ces expériences traversées en commun. »
Pour ce spectacle, Mathilde Monnier collabore pour la quatrième fois avec le compositeur eRikm, qui avait déjà créé la musique des spectacles Allitérations (2002), Déroutes (2002) et Slide (2003).
« Tous les éléments scéniques, musicaux  et lumineux fonctionnent en lien, en interdépendance, en résonance et en réseau. Il s’agit de traiter sur le même plan tous les événements sans privilégier une forme dominante mais au contraire en donnant à toutes les composantes du spectacle la même force et la même importance. »