Mauricio Dias / Walter Riedweg Labor...

[Arts Plastiques & performance]

Avides de rencontres, ces deux artistes opèrent dans les marges du monde capitaliste, trouvant le matériau de leurs projets auprès d’enfants des rues de Rio de Janeiro, de vendeurs ambulants de São Paulo, de prostitués immigrés de Barcelone ou d’adultes et d’adolescents emprisonnés à Atlanta. L’objectif de Dias & Riedweg reste immuable : refléter l’altérité.
À chaque projet se met en place un dispositif spécifique, qui implique directement les protagonistes dans le processus d’échange et de création. Considérés dans leur singularité, ils se voient proposer la parole et la possibilité de se présenter sous un jour choisi, désactivant par là nombre de clichés. Il s’agit pour les artistes de confronter autant de systèmes de significations (et donc de perception et d’énonciation) qu’il y a d’individus, et de susciter, à partir de ces tensions, la création d’un champ poétique.
Nul jugement normatif mais un laboratoire politique et poétique, solidaire et risqué, avant tout soucieux de dignité, qui invite à repenser les ramifications entre éthique et esthétique.
Sur une invitation du Festival d’Automne à Paris et du Plateau, Mauricio Dias et Walter Riedweg conçoivent au Plateau / Frac Île-de-France deux nouveaux dispositifs à partir des questions de migrations, de frontières et de territoires. Le premier projet, Parcours, réalisé in situ est pensé et conçu dans l’environnement immédiat du centre d’art et propose un effet miroir avec les rues avoisinantes alors que le second, Labor, impliquant de façon active les habitants, fait l’objet d’une importante enquête de terrain autour de la notion de travail dans les communautés immigrées de plusieurs quartiers parisiens.
Parallèlement à ces deux créations, ils présentent des œuvres récentes montrées pour la première fois en France.

Né en 1964, le brésilien Mauricio Dias étudie les arts plastiques à Rio de Janeiro et à Bâle. Walter Riedweg, né en Suisse en 1955, poursuit des études en théâtre et musique à Lucerne, Verscio et New York. En 1993, les deux artistes décident de s’associer ; depuis cette date, leurs œuvres ont notamment été exposées au musée Kiasma d’Helsinki, au MoMA de Tokyo, au musée Macba de Barcelone, au centre culturel Banco do Brasil à Rio de Janeiro, au Kunsthalle Palazzo en Suisse et au centre d’art contemporain « Stroom » de La Hague. Membres de la Fondation Guggenheim de New York depuis 2002, ils ont également participé à des manifestations internationales de grande envergure comme les Biennales de Liverpool, Shanghai, La Havane, São Paulo et Venise. Dias & Riedweg vivent aujourd’hui à Rio de Janeiro et travaillent avec la Galerie Vermelho de São Paulo.