Salvatore Sciarrino / Jérôme Combier / Hans Thomalla Momentsmusicaux / Il legno e la parola...

[Musique]

Nouvelle étape dans le compagnonnage entamé en 2000 avec le cycle qu’il consacrait au compositeur italien, le Festival d’Automne propose, en première audition à Paris, trois œuvres récentes de Salvatore Sciarrino. Celles-ci sont mises en regard de créations de deux jeunes compositeurs, Hans Thomalla et Jérôme Combier.
Sans doute imprégnée par son activité de dramaturge dans divers théâtres et opéras d’Allemagne, la musique de Hans Thomalla, ancien élève de Hans Zender, redonne au geste toute sa portée expressive, tout en l’inscrivant dans un cadre conceptuel rigoureux. Datant de 2003-04, Momentsmusicaux, pour ensemble, est une réflexion
sur la notion de « moment musical », sa durée et ses déterminants, à partir de la musique de chambre, et en particulier du Quintette avec clarinette de Brahms.
Pour ensemble également, Lullabybyby, commande du Festival, utilise la berceuse comme concept de départ, structurel autant que métaphorique – ce chant que l’on doit répéter ad libitum jusqu’à parvenir au sommeil, et qui est une manière de transe, de rituel quotidien charriant quantité de réminiscences.
L’œuvre de Jérôme Combier ouvre d’autres perspectives à ce travail sur le geste musical, en envisageant celui-ci d’une manière moins conceptuelle que poétique. C’est à la manière aventureuse d’un peintre que la musique de Combier – dans laquelle la sensibilité géographique, la tentation de l’ailleurs tiennent également une place essentielle – se tourne fièrement, mais fraternellement, vers l’horizon.
Voix d’ombres (2004), pour clarinette et violoncelle, est un jeu sur les matières et les lignes,
de tension ou de fuite, sur les harmonies et les dissonances, éclairant sous un jour inhabituel cette palette instrumentale. Cette musique littéralement élémentaire, organique, est une mise à l’épreuve de l’oreille comme le voyage est une mise à l’épreuve du regard.
Un voyage auquel invite également Il legno e la parola de Salvatore Sciarrino, fascinante pièce pour percussion de 2004 dans laquelle le marimba nous entraîne délicatement vers des paysages de rêves.

Hans Thomalla est né en 1975 à Bonn. Il vit et travaille depuis 2003 à Stanford (Californie).
Jérôme Combier est né en 1971 à Paris. Il  réside à la Villa Medicis à Rome en 2005 et 2006.
Salvatore Sciarrino est né à Palerme en 1947. Il vit et travaille à Citta di Castello (Ombrie).