Toni Morrison Mercy

[Colloques]

Depuis 2005, le musée du Louvre a choisi d’inviter de grandes personnalités extérieures au monde des musées. Penseurs, écrivains, compositeurs, chorégraphes, artistes, sont conviés à porter leur regard sur les arts visuels et leur histoire, à renouveler l’approche des collections et du palais du Louvre en suscitant le débat culturel. À l’automne 2006, l’écrivain américain Toni Morrison est la deuxième personnalité, après Robert Badinter, à répondre à cette invitation. Prix Nobel de littérature en 1993, Toni Morrison a développé une œuvre multiple et engagée, qui compte parmi les plus importantes et les plus significatives de la culture américaine. Son livre Beloved (1987) a été choisi par le New York Times comme le meilleur roman américain des 25 dernières années. En guise de fil conducteur de sa collaboration avec le Louvre, elle a proposé, sous le titre Étranger chez soi (The Foreigner’s Home), une thématique aux multiples résonances tant historiques que contemporaines. C’est autour des notions de maison, d’asile, de lieu d’ancrage, de communauté, que s’articule cette proposition : comment, au cours des âges, le sentiment d’appartenance à un lieu, à une identité, a été mis en péril par les aléas de l’histoire :comment les mutations politiques, sociales ou culturelles peuvent donner lieu à une expérience de dépossession, par l’individu, de ce qu’il considère être sa demeure, son «chez soi». Par-delà la question du territoire et des frontières géographiques, cette interrogation invite aussi à réfléchir à l’idée du foyer, du lieu d’appartenance, comme référence symbolique majeure, redéfinie au fil des civilisations par chaque culture. On pense à François Villon :«en mon pays suis en terre lointaine». À partir de cette thématique, la programmation de Toni Morrison avec le musée se développe dans différentes directions, tant scientifiques qu’artistiques, s’adressant à tous les publics.
En collaboration avec les conservateurs du musée, un itinéraire de visite dans les salles est mis en place. Les Départements des 3 Antiques ont identifié avec Toni Morrison une vingtaine d’œuvres dans les galeries grecques, égyptiennes et assyriennes qui sont fléchées pour le public et accompagnées de commentaires spécifiques. De nombreux événements artistiques se tiennent à l’audi-torium et dans les galeries, accueillant des invités prestigieux dans les domaines de la littérature, de la musique, dela danse, du cinéma et proposant une riche présentation d’archives filmées.
Cette série de manifestations commence par l’exposition « Corps étrangers », qui accueille une création du chorégraphe William Forsythe, en collaboration avec le vidéaste Peter Welz, dans une galerie du Musée. Dans le domaine littéraire, Toni Morrison invite quelques grandes figures de la littérature internationale à donner des lectures et à dialoguer avec elle, afin d’ouvrir le débat sur les évolutions récentes des questions communautaires tant en Europe qu’en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Antilles. Et bien entendu en France.