Toumani Diabate « Toumani Diabaté, tradition et modernité de l’Afrique »

[Musique]

On connaît Toumani Diabaté comme accompagnateur génial des plus grands musiciens africains, notamment d’Ali Farka Touré pour son dernier album In The Heart Of The Moon récompensé d’un Grammy Award le 9 février dernier ; on l’a découvert en Europe dans le fameux Songhaï pont extraordinaire entre le flamenco et la musique de l’Afrique de l’ouest ; on entend aujourd’hui Toumani Diabaté dans son nouvel opus enregistré chez lui à Bamako avec la grande formation du Symmetric Orchestra et on sait la tournée qui s’en suit : acclamée en Europe au printemps et poursuivie tout l’été. Ce qu’on connaît moins c’est le Toumani Diabaté, fils de Sidiki Diabaté roi de la Kora, héritier dela grande tradition de son père à laquelle il a ajouté un sens éminemment moderne de la ligne mélodique. En demandant à Toumani Diabaté, de travailler avec une petite formation, le Louvre donne au public l’occasion – et la chance exceptionnelle – d’être au plus près de cette musique, de ses sources, de son souffle originel.