Latifa Laâbissi Histoire par celui qui la raconte

[Danse]

Latifa Laâbissi débute la danse contemporaine en France avant de poursuivre sa formation au studio Cunningham à New York.
Depuis 1990, elle travaille comme danseuse et chorégraphe. Elle collabore comme interprète pour Jean-Claude Gallotta, Thierry Baë, Georges Appaix, Loïc Touzé, Jennifer Lacez et Nadia Lauro, Boris Charmatz. Installée à Rennes, seule ou en collaboration, Latifa Laâbissi privilégie les projets certifiés non-conformes, vecteurs d’enjeux esthétiques et politiques particulièrement sensibles. D’une audace et d’une liberté de ton réjouissantes, son solo Self-portrait camouflage (2006) est l’un des spectacles les plus originaux – au sens le plus fort du mot – de ces dernières années.

La nouvelle création de Latifa Laâbissi, Histoire par celui qui la raconte, prend la forme d’une pièce chorale, dont le récit historico-fantasmatique, semé de chausse-trappes et de fausses pistes, génère un univers d’une étrangeté tantôt inquiétante, tantôt hilarante.
L’action est improbable, l’espace instable – et le tout absolument délectable.