Jean-Jacques Lebel Soulèvements

[Arts Plastiques & performance]

Soulèvements

Depuis 1955, Jean Jacques Lebel expose, écrit, édite, coordonne, s’engage. Artiste avant tout, organisateur d’expositions ou de festivals, poète, théoricien, activiste politique, toutes ces formes données à sa trajectoire « d’agitateur inspiré » constituent des éléments inséparables de son travail de plasticien.
Cette exposition présente quelques aspects de l’imaginaire de cette figure marquante des avant-gardes des cinq dernières décennies.
Le titre « soulèvements » suggère des significations qui vont du politique au poétique, du réel à ses représentations, de la pensée aux langages les plus diversifiés. C’est sous l’égide de ce vocable polysémique que sont associés, pour esquisser la silhouette mentale de cet artiste, ses propres œuvres, celles de ses amis et compagnons, ainsi que les objets d’art ou de combat qu’il a réunis autour de lui et dont il nourrit sa subjectivité.
Le parcours est organisé selon des thèmes qui correspondent aux interrogations de Jean-Jacques Lebel quant à l’énigme posée par l’oeuvre et à la dimension collective de sa démarche: Happening, Insoumission, Poésie, Hallucination, Eros, Dada, la Guerre ou Rhizome… en sont quelques exemples. Ces ensembles permettront au visiteur de rencontrer, mises en relation avec quelques unes des principales installations de Jean Jacques Lebel, des oeuvres d’art premiers ou d’artistes anonymes, mais aussi celles d’alliés aussi importants que Füssli, Arcimboldo, Louise Michel, Fourier, Ravachol, Apollinaire, Marcel Duchamp, Picasso, Otto Dix, André Breton, Francis Picabia, Antonin Artaud, Bernard Heidsieck et Errò… Près de trois cents oeuvres avec lesquelles l’artiste entretient depuis longtemps et infiniment un dialogue soutenu et interrogatif.

Commissaire, Jean de Loisy