Ugo Rondinone Sunrise East

[Arts Plastiques & performance]

L’œuvre d’Ugo Rondinone prend des formes multiples allant du dessin à la vidéo mais aussi à la peinture et installations sonores.  Il  passe,  avec une grande facilité, des couleurs séduisantes de  la culture Pop et de la Color Field Painting à des œuvres plus sombres qui laissent se profiler à l’horizon les contours d’un soleil noir.  Dans une douce mélancolie il opère un réenchantement du monde qui n’est pas sans évoquer un certain romantisme.
Sunrise East est composé d’un ensemble de figures énigmatiques représentant chacune un mois de l’année dans une évocation du cycle des saisons, de l’éternel retour du même et de l’inexorable passage du temps. Leurs expressions  intriguent, leur monumentalité nous met à distance. Elles poursuivent la série des masques dans lesquels  l’on peut deviner la présence de l’artiste sous les traits d’un clown désenchanté ou, dans la série de photographies  I don’t live here anymore, une figure de mode. Ses personnages totémiques semblent surgir  d’un rêve d’enfant ou d’une civilisation à jamais disparue. A la fois grotesques et sublimes ils proviennent de sources aussi diverses que les masques de civilisations extra occidentales que des déguisements festifs pour le carnaval. Ils surgissent aussi de l’histoire de l’art en évoquant le  Surréalisme ou les recherches plastiques de Picasso.
Ugo Rondinone vit actuellement à New York et Zurich. Il a exposé récemment au Musac à Leon, au Sculpture Center de New York et l’ICA de Boston et régulièrement à la galerie Almine Rech à Paris et Bruxelles. Ugo Rondinone est également représenté par les galeries Eva Presenhuber à Zürich, Sadie Coles HQ à Londres, Esther Schipper à Berlin et Barbara Gladstone à New York.