Madeleine Louarn Les Oiseaux

[Théâtre]

La comédie était restée un terrain inexploré par l’Atelier Catalyse, qui s’était jusqu’alors distingué sur la scène théâtrale par des montages de récits de SDF, de textes de Samuel Beckett, de Lewis Carroll ou de l’ahurissant marginal russe Daniil Harms.
Cette troupe de comédiens professionnels, constituée d’handicapés mentaux (une des plus passionnante en France) et étroitement liée à la metteur en scène Madeleine Louarn et son Théâtre de l’Entresort depuis 1994, marque un tournant notable en revenant a l’épicentre du rire : Aristophane, Les Oiseaux, dans une belle adaptation contemporaine de Frédéric Vossier.
Soit une farce philosophique animalière et corrosive balayant les registres les plus bariolés de la comédie grecque, du grotesque à l’obscène, sans exclure la parodie ou  les satires assassines contre les sophistes et la démocratie corrompue. Un rire intempestif et libératoire qui pourrait trouver une résonance singulière et poétique dans l'interprétation des comédiens de Catalyse « drôles et ridicules, gracieux et cruels ». Grâce à Bernardo Montet, chorégraphe, les comédiens seront des danseurs ébouriffants sur une musique électropunck rappelant les extravagances et les  fantaisies dadaïstes. La mise en scène de Madeleine Louarn espère nous ravir autant que nous surprendre.