Min Tanaka Locus Focus

[Danse]

 

Avec Min Tanaka, l’inédit est la norme. Ce danseur, proche de Tatsumi Hijikata, dont il reste fidèle à l’enseignement, a formé depuis longtemps sa propre pratique. Le corps sismographe, le corps traversé par l’environnement aussi bien sensoriel que mental, le corps spirituel, aussi corps-poème, tous ces aspects recouvrent au fond chez Min Tanaka une quête unique qui est celle de la danse.
Locus Focus s’inscrit dans cette démarche qui s’appuie avant tout sur l’écoute et sur une attention extrême aussi bien au temps qu’à l’espace.
La danse, pour Min Tanaka, est une exploration de l’univers, rendue possible par un corps libéré de toutes les images et clichés présents dans nos civilisations. La reconquête d’un corps d’enfant par l’homme devenu adulte.
Il n’y a pas deux versions identiques de Locus Focus ; chaque fois, l’œuvre, forgée par le lieu où elle se produit, est nouvelle, dans la mesure où elle prend en compte le flux du présent, pour devenir, dans son mouvement, l’expression même d’une transformation, voire d’une éclosion. Résolument contemporaine par définition, la danse de Min Tanaka ne s’en réfère pas moins aux arts traditionnels. Le contact avec le sol – au sens le plus concret du terme – est essentiel pour ce danseur qui a lui-même longtemps cultivé la terre de ses propres mains, pour éprouver au plus près les gestes qui relient l’être humain à la nature.