Olivier Saillard Models Never Talk

[Performance]

Axelle raconte comment une robe en jersey au drapé lourd de madame Grès influença sa manière de défiler.
Amalia, en quelques gestes choisis, se drape dans le souvenir d’une robe du soir de Yves Saint Laurent.
Qu’il s’agisse d’Anne, Charlotte, Christine, Claudia ou Violeta, chacune de ces mannequins a gardé en mémoire l’ossature d’un vêtement dont elle a été le négatif ou le positif de chair nue.
La scène est le reflet d’un backstage tel qu’on en trouve de l’autre côté des podiums des créateurs. Mais de vêtement il n’y a plus. La mode est ici réduite à l’état de cendre et de souvenir. Les mains qui bouclent une ceinture évanouie, qui lacent un corset dissout restituent l’œuvre au carbone d’un couturier. Les bras qui s’enveloppent d’un manteau disparu, qui drapent une étole en fumée, évoquent la réalité d’un corps qui fut sous l’emprise de vêtements cages. La parole, celle que l’on interdit dans le cadre des défilés fait office ici de garde-robe.
Elle incarne le velours ou la mousseline nostalgique. Les gestes qui l’accompagnent servent de motifs et d’imprimés. Sous ces artifices nus, jaillit une écriture. Celle en mouvement d’un modèle pétri du regard du couturier ou du photographe qu’elle inspira.

Conférence d'Oliver Saillard jeudi 8 octobre à 19h.
Entrée libre sur réservation
01 41 83 98 98 -  reservation@CND.fr


Olivier Saillard est actuellement directeur du Palais Galliera, Musée de la mode de la Ville de Paris.
Né en 1967 à Pontarlier, historien de la mode reconnu, il a été le commissaire de nombreuses expositions à succès telles  Alaïa au Palais Galliera, Paris Haute Couture à l'Hôtel de Ville de Paris, Madame Grès, la couture à l'oeuvre au Musée Bourdelle, Christian Lacroix, histoires de mode, Yohji Yamamoto, juste des vêtements, Sonia Rykiel, Exhibition, Couturiers Superstars aux Arts Décoratifs, Andy Warhol et la mode au Musée de la Mode à Marseille... Il est l'auteur d'une Histoire des Maillots de bain (Éditions du Chêne) et d'une complète Histoire idéale de la mode contemporaine (Éditions Textuel) à travers laquelle il a recensé et analysé les plus grands défilés de mode de 1970 à nos jours. Plus récemment, Petit lexique des gestes Hermès (Actes Sud) dressait un inventaire poétique des gestes traditionnels des artisans de cette maison.

En outre, Olivier Saillard a été lauréat de la Villa Kujoyama. Il mène un travail poétique présenté sous forme de performance, précisant un travail réflexif et sensible où le vêtement est toujours le coeur du sujet.