Encyclopédie de la parole Suite nº3 ‘Europe'

[Théâtre / musique]

Avec ce nouvel opus des Suites chorales, Joris Lacoste et les artistes de l’Encyclopédie de la parole poursuivent leur exploration du réel par le prisme du langage ordinaire. Avec le compositeur Pierre-Yves Macé, ils nous donnent à entendre des paroles violentes (accompagnées au piano) fraîchement cueillies dans toute l’Europe. Un écho du monde tel qu’il va mal ?
Il y a deux ans, Suite nº2 nous faisait entendre un concerto de paroles qui agissent sur le monde. C’est cette fois aux effets des paroles sur nous, et en particulier à leurs effets indésirables, que s’intéresse l’Encyclopédie de la parole. En portant à notre écoute des propos que l’on « préfèrerait ne pas entendre », Suite nº3 ‘Europe'avance sur le terrain du paradoxe, avec la musique en plus fidèle alliée : interprétées par deux chanteurs lyriques, ce sont ainsi des paroles négatives glanées dans toute l’Union Européenne qui nous sont restituées au plus près de leur oralité, c’est-à-dire en respectant toutes leurs nuances mélodiques, rythmiques, dynamiques ou timbrales. Cette fois cependant, un piano les accompagne sur scène pour souligner ou relever leurs inflexions, s’inscrire en contrepoint voire en concurrence, ouvrir l’écoute à un endroit inattendu et permettre de les faire résonner comme autant de lieder, d’airs folkloriques, de récitatifs d’opéra, de tubes pop ou de mélodies françaises. Une manière pour Joris Lacoste et Pierre-Yves Macé, qui signe la partition musicale, de trouver la juste distance, la bonne stratégie, le grain d’humour qui nous permettra à la fois d’entendre et d’exorciser les « mauvaises langues ».

Rencontres à l'Ecole des Beaux-Arts (Amphithéâtre des Loges) avec Joris Lacoste et Pierre-Yves Macé le 8 décembre  à 15h