Boris Charmatz / Dimitri Chamblas À bras-le-corps

[Danse]

Le titre de la première pièce de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas annonçait la couleur. Trente ans plus tard, avec l’entrée d’À bras-le-corps au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, ils confient cette danse du contact, de la dépense, de la profusion et de l’excès à de jeunes interprètes qui vont, à leur tour, y confronter leur fougue et y lancer toutes leurs forces.

En 1993, tout juste sortis du conservatoire, Boris Charmatz et Dimitri Chamblas présentaient À bras-le-corps, pièce conçue pour tester les limites – surexposer la peau, la fatigue, le souffle, la sueur. Répartis autour des interprètes, les spectateurs perçoivent chaque détail – une main qui prend une autre main, une cuisse qui touche un bras – ressentant les chocs, le frottement des chairs. Avec l’entrée d’À bras-le-corps au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, ils confient cet objet physique et athlétique à de jeunes interprètes – les étoiles Stéphane Bullion et Karl Paquette.
––––––
Durée : 35 minutes