Tim Etchells Heartbreaking Final

[Théâtre]

Fruit de la collaboration entre Tim Etchells et la violoniste kazakhe Aisha Orazbayeva, connue pour ses interprétations radicales de la musique classique et du répertoire contemporain, Heartbreaking Final plonge le spectateur dans une expérience sensorielle, immersive et percutante.

Cofondateur de Forced Entertainment, Tim Etchells mène parallèlement une carrière d’écrivain et d’artiste visuel utilisant les médias numériques, la vidéo et l’installation. Sur une scène dominée par une de ses imposantes sculptures de néons, la musique d’un trio à cordes s’associe à des voix multiples et à une palette de matériaux sonores – drones, fragments mélodiques, sons percussifs... Cette construction rythmique, fondée sur la boucle et la variation, évoque un processus mental en perpétuelle agitation. Des peurs, des souvenirs, des lettres d’amours et des morceaux d’histoires remontent progressivement à la surface, susurrés, criés ou chantés sur scène. Un ensemble d’acteurs et de musiciens – dont Etchells et Orazbayeva – construisent et déconstruisent, au fil d’une improvisation débridée, leurs pratiques de jeu. Tissant un réseau d’associations libres, Heartbreaking Final donne à voir et à entendre un monde éclaté et fiévreux, à la fois étrange et familier.