Leïla Ka Se faire la belle

Université Paris-Cité

[Danse]

Leïla Ka débute son parcours par les danses urbaines qu’elle croise rapidement avec d’autres influences. Après avoir travaillé en tant qu’interprète, notamment pour Maguy Marin, elle se lance dans ses propres créations.

Chorégraphe, elle affirme une écriture singulière, bercée d’influences théâtrales, de danses contemporaine et urbaine. Dans Se faire la belle, Leïla Ka met en gestes nos désirs d’affranchissement, de liberté et de vie. Sur une scène nue et un crescendo de basses électro, un corps crie haut et fort qu’il doit exulter à tout prix. C’est un corps en pleine pulsation, une tentative de révolte, de rébellion.