Nora Chipaumire Nehanda
Manifesting Thinking

[Danse]

Nehanda est un projet performatif conçu comme un opéra qui enquête sur le procès et la mort d’une combattante du peuple Shona durant l’occupation britannique de son pays. Textes, chants et musiques s’unissent dans une œuvre puissante qui interroge à la fois les légendes et l’histoire coloniale du Zimbabwe.

Une furieuse pulsion de vie traverse Nehanda, un opéra de cinq heures cinquante dont seul le dernier des chapitres, Manifesting Thinking, est présenté. Aux confins de l’art et de l’activisme, l’artiste zimbabwéienne installée à New York, nora chipaumire, dont la pratique artistique est connue pour problématiser le corps performatif noir, se saisit cette fois d’un épisode de la conquête de son pays à la fin du XIXe siècle par l’Empire britannique, pour interroger la légende de Nehanda, un esprit qui est vénéré par le peuple Shona et n’habite que les femmes. Le livret de l’opéra s’inspire du procès sommaire fait en 1898 à la médium de Nehanda, Charwe Nyakasikana, l’organisatrice des premières révoltes, et de sa mise à mort. Entourée d’une importante troupe de danseurs, chanteurs, musiciens et performeurs qui ne craignent pas la dépense physique, nora chipaumire mène en chef d’orchestre ce théâtre musical où le désordre qui suit celui de la vie n’est qu’apparent car la rigueur est là, qui l’autorise.