Claudia Triozzi

Née en 1962 et originaire d’Italie, Claudia Triozzi se forme à la danse classique et contemporaine, et s’installe à Paris en 1985. À cette occasion, elle a notamment collaboré avec des artistes de la scène française comme Alain Buffard, Georges Appaix ou encore Xavier Leroy. En 1991, elle commence à élaborer ses propres pièces avec la volonté de développer ses propres créations. Claudia Triozzi s’interroge sur les présupposés du spectacle chorégraphique et les met à l’épreuve en repoussant les limites du corps et les espaces de visibilité du danseur. Depuis la pièce The Family Tree (2002), elle explore le travail de la voix en passant par des expériences qui l’engageront à l’écriture de textes et de chansons. Son travail se développe aussi bien sur scène qu’au travers de vidéos ou installations, exposés dans les musées ou des galeries. Lauréate de la Villa Médicis Hors les murs en 1999, elle présente ses spectacles sur la scène européenne ainsi qu’aux États-Unis, en Corée ou au Japon où elle a bénéficié de la bourse AFAA, Villa Kujoyama.

Cet automne

Ménagerie de Verre
21 - 23 novembrenov.

Claudia Triozzi
Pour rien mais dans le bon sens

DansePerformance

Claudia Triozzi propose dans Pour rien mais dans le bon sens une expérience performative qui poursuit la démarche de « transmission par le corps » qu’elle explore depuis 2011, une recherche qu’elle a pu approfondir cette année dans le cadre d’une résidence à l’hôpital proposée par le Festival d’Automne.