Jan Martens

Né en 1984 en Belgique, Jan Martens étudie à l’Académie de danse de Tilbourg, puis au Conservatoire de danse d’Anvers (2006). Il est interprète pour différents chorégraphes (Koen De Preter, United-C, Mor Shani, Ann Van den Broek), avant de développer, dès 2009, ses propres créations chorégraphiques en se nourrissant de la conviction que chaque corps est en mesure de communiquer et a quelque chose à raconter. Il définit son œuvre comme une retraite où la notion du temps redevient tangible et qui offre de la latitude à l’observation, l’émotion et la réflexion. Pour atteindre cet objectif, il ne conçoit pas tant son propre vocabulaire gestuel, mais travaille et réutilise des idiolectes existants dans un contexte différent afin de permettre à de nouvelles idées d’émerger. Son travail est régulièrement présenté en Flandres, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, mais aussi dans des théâtres et festivals comme Dampfzentrale (Bern), Théâtre de la Ville (Paris), Dance Umbrella (Londres), Tanz Im August et Tanzquartier (Vienne), Usine-C (Montréal), Dansenshus (Stockholm) ou Dansehallerne (Copenhague).

Cet automne

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
19 - 23 novembrenov.

Jan Martens
VOICE NOISE

Danse

Pièce de rupture aux yeux de Jan Martens, VOICE NOISE réunit six danseurs et danseuses pour façonner un paysage sonore composé de quelques-unes des grandes interprètes et compositrices de notre temps. Se demandant comment certaines ont été réduites au silence, le chorégraphe questionne à sa façon, pop et précise, une histoire contemporaine. 


Jan Martens au Festival d'Automne