Bertrand Bonello

Résonances

Archive 2014
1/2

Programme détaillé disponible sur www.centrepompidou.fr et sur notre site en téléchargeant la Bible
Cette manifestation est organisée par les Cinémas du Département du développement culturel du Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, avec le soutien de l’Ircam et en partenariat avec France Culture et Arte Creative.

Musicien de formation, Bertrand Bonello a réalisé douze films depuis le milieu des années 1990 et autant de prototypes. Son cinéma est à la fois expérimental, sensuel et narratif. Cet équilibre inédit, renouvelé avec chaque film, répond à des questions au cœur de la création contemporaine en même temps qu’il s’inscrit dans la grande tradition du cinéma de fiction : comment raconter encore, comment donner à éprouver un récit, un personnage, un sentiment aujourd’hui ?
Aux prises avec notre temps dont ils font l’expérience comme peu l’osent, Le Pornographe, Tiresia, L’Apollonide et ses autres films reposent en partie sur un déplacement des rapports entre cinéma et musique, entre images et sons. C’est autour de ces rapports restés peu explorés que Bertrand Bonello a conçu un dispositif captivant, décliné pour l’espace d’exposition et pour la salle, qui invite à percevoir et à repenser comment son et image s’engendrent et se transforment l’un l’autre. On y découvre un remix de son travail, un ensemble de créations visuelles et sonores autour de deux films-fantômes, des commandes à des compositeurs ; on peut écouter des films dans le noir, créer sa propre bande-son… Bertrand Bonello présente également tous ses films, un essai réalisé pour l’occasion, et propose projections, lectures et performances avec de nombreux invités, dont deux de ses complices, Ingrid Caven et Asia Argento.

Dans le même lieu

Centre Pompidou
27 – 29 septembresept.

Mathilde Monnier
Territoires

Danse
Réserver

Investissant les galeries du Centre Pompidou le temps d’un week-end, Mathilde Monnier propose avec Territoires un travail sur la mémoire et la circulation, comme « une collection de 30 ans de gestes issus de ses créations ». Une façon de faire jouer la mémoire au présent, dès maintenant, ou par anticipation.

Centre Pompidou
2 octobreoct. – 9 novembrenov.

Apichatpong Weerasethakul
Rétrospective

Arts visuels Focus

Apichatpong Weerasethakul présente la rétrospective intégrale de ses films au Centre Pompidou : ses huit longs métrages, la trentaine de films courts (et rares) qu’il a réalisés, des œuvres collectives ainsi que deux longs métrages dont il est le producteur.

Centre Pompidou
2 octobreoct. – 31 décembredéc.

Apichatpong Weerasethakul
Particules de nuit

Arts visuels Focus

Le cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul est l’invité du Festival d’Automne et du Centre Pompidou. Il expose une dizaine d’installations vidéos qui transforme l’ancien solarium en un espace nocturne habité par les réminiscences biographiques et architecturales.

Centre Pompidou
5 – 14 octobreoct.

Apichatpong Weerasethakul
A Conversation with the Sun (VR)

Performance Focus
Réserver

Seconde incursion du cinéaste thaïlandais dans le domaine de la performance, A Conversation with the Sun (VR) fabrique à l’aide de la réalité virtuelle les conditions d’un rêve collectif.

Centre Pompidou
23 – 26 octobreoct.
Points communs – Théâtre 95
12 – 13 novembrenov.

Ligia Lewis
Still Not Still

Danse
Réserver

La chorégraphe Ligia Lewis poursuit avec Still Not Still sa réflexion sur les silences et les zones d’ombres de l’Histoire. Dans cette pièce, les interprètes rejouent en boucle une partition dont la dimension burlesque ne fait que souligner le tragique.

Centre Pompidou
27 – 30 novembrenov.

Forced Entertainment
Signal to Noise

Théâtre
Réserver

La compagnie menée par Tim Etchells fête ses quarante ans d’existence et n’en finit pas de se renouveler. Plongés dans une réalité virtuelle qui vacille, six comédiennes et comédiens se voient dépossédés de leurs voix, et de leur être. C’est à ne plus rien y comprendre… Bienvenue dans ce nouveau monde.

Centre Pompidou
13 – 22 décembredéc.
Théâtre des Quartiers d'Ivry
22 – 26 janvierjan.

Sébastien Kheroufi
Par les villages

Théâtre
Réserver

C’est au balbutiement de son parcours artistique que Sébastien Kheroufi découvre Par les villages, de Peter Handke qui évoque le retour d’un écrivain dans son village natal. Dans ce contexte crépusculaire où un univers décline au profit d’un autre, s’élèvent les voix des « offen-sés et humiliés » qui autrefois se taisaient.