Theo Mercier

Skinless

Performance
La Villette
21 novembrenov. – 8 décembredéc.
1/2

Création 2024

50 minutes

Public debout

Tarifs 8 € à 20 €
Abonnés 8 € et 12 €

La Villette

Jeudi 21 novembre

20h00

Vendredi 22 novembre

20h00

Samedi 23 novembre

18h00

Dimanche 24 novembre

16h00

Samedi 30 novembre

18h00

Dimanche 1 décembre

16h00

Jeudi 5 décembre

20h00

Vendredi 6 décembre

20h00

Samedi 7 décembre

18h00

Dimanche 8 décembre

16h00

Conception et mise en scène Théo Mercier. Scénographie Théo Mercier, Florent Jacob, François Boulet. Collaboration artistique et dramaturgique Florent Jacob. Collaboration artistique et chorégraphique Anna Chirescu. Interprété et créé en collaboration avec Bruno Senune, Maxime Thébault, Aurélien Vieillard. Composition sonore Pierre Desprats. Costumes Théo Mercier, Colombe Lauriot Prevost. Accessoires Etienne Marc. Création lumière Théo Mercier, Florent Jacob, François Boulet. Régie générale François Boulet, Sara Ruiz Marmolejo. Avec la collaboration de l’équipe technique du TNB. Production et diffusion Alma Office – Alix Sarrade. Administration Charlotte Cancé. 

Production Good World
Coproduction Théâtre national de Bretagne ; Le Quartz – Scène nationale de Brest ; CNDC Angers dans le cadre de l’accueil-studio – ministère de la Culture ; La Villette ; Le Volcan – Scène nationale du Havre en partenariat avec le Portique, centre régional d’art contemporain du Havre ; Maison de la culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production ; CCN Ballet national de Marseille dans le cadre de l’accueil-studio – ministère de la Culture ; Festival d’Automne à Paris
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès
Avec la collaboration de Paprec
Skinless bénéficie de l’aide à la production de la Drac Bretagne – ministère de la Culture
Avec le soutien de Montévidéo, Centre d’Art et de la Ménagerie de verre
Mise à disposition de studio au CND Centre national de la danse
Théo Mercier est artiste associé au Théâtre national de Bretagne

La Villette et le Festival d’Automne à Paris sont coproducteurs de ce spectacle et le présentent en coréalisation.

Bâti sur un paysage de détritus, Skinless est un éden désenchanté mis en scène par le plasticien Théo Mercier. Dans ce panorama de la fin du monde aux dimensions XXL, un couple hors normes s’aime et se déchire sous la surveillance d’un tragique observateur.

 « Quand on pense à tout ce qu’on jette… » murmure-t-on parfois, terrassé à l’idée de cette masse de déchets imputrescibles que l’humanité génère. Dans Skinless, les énormes blocs de détritus compactés sont le miroir de nos habitudes de consommation outrancières comme de nos intimités domestiques. Recouverts d’une combinaison de latex, les corps des deux danseurs se repoussent et s’enlacent dans un lit fait de cartons usagés. Juste au-dessus d’eux, un troisième personnage aux reflets métalliques effectue des rondes régulières, réveillant le spectre d’une société de surveillance généralisée. Ici, les déchets sont la métaphore de tous les souvenirs heureux ou malheureux du couple. Avec cette nouvelle création, Théo Mercier signe une chorégraphie viscérale, au lyrisme sombre et étrangement érotique. Car si le couple semble sous contrôle, comme coupable de son infertilité ou de son homosexualité, son infinie parade nuptiale parvient à s’épanouir à l’ombre du refoulement et des tabous sexuels. En explorant les marges, de la déchetterie aux relations queer, Skinless imagine l’amour comme dernier lieu de résistance à toutes les normes. 

Dans le même lieu

La Villette
16 – 19 octobreoct.

Sorour Darabi, DEEPDAWN
Mille et Une Nuits

Danse
Réserver

Le chorégraphe iranien Sorour Darabi, résidant en France depuis 2013, dévoile son premier opéra, une performance déambulatoire qui donne la place aux voix marginalisées par les anciens mythes. Une pièce créée par et pour des corps engagés.

La Villette
6 – 8 novembrenov.

Carolina Bianchi, Cara de Cavalo
Trilogie Cadela Força I Chapitre I – A Noiva e o Boa Noite Cinderela

Théâtre
Réserver

Comme dans une descente aux enfers, Carolina Bianchi expose l’horreur inexprimable des violences sexistes, en plongeant dans un espace entre-deux où la mémoire est trouble. En mettant son corps en jeu, elle s’ancre dans l’histoire de la performance féministe, avec un regard critique, sur les pas de l’artiste Pippa Bacca.

La Villette
28 – 30 novembrenov.

Romeo Castellucci, Esa-Pekka Salonen, Gustav Mahler
Symphonie No. 2 “Résurrection”

Théâtre musical
Réserver

Mise en espace par Romeo Castellucci, la symphonie Résurrection de Gustav Mahler semble prendre toute sa grandeur tragique. Pour magnifier cette œuvre monumentale dirigée d’une main de maître par Esa-Pekka Salonen, le metteur en scène italien nous offre un funèbre « chant de la terre » dont on ne ressort pas indemne.

La Villette
12 – 14 décembredéc.

Marlene Monteiro Freitas, Ballet de l’Opéra de Lyon
Canine Jaunâtre 3

Danse
Réserver

Deux ans après le Portrait qui lui a été consacré au Festival d’Automne, Marlene Monteiro Freitas pirate le match : munis d’un unique dossard n°3, vingt-cinq virtuoses dérèglent le score, se mesurent au grotesque et plient le game. L’excentrique chorégraphe transmet au Ballet de l’Opéra de Lyon cette joute des temps hybrides, fresque carnavalesque où l’humain, l’animal et la machine tendent à se confondre.