Romeo Castellucci Genesi

[Théâtre]

Le point de départ de Genesi est le premier livre du Pentateuque et, plus précisément, le meurtre d'Abel par Caïn. "A partir de Caïn, explique Romeo Castellucci, chaque acte de création porte en soi comme un noyau noir, sa charge négative, la puissance du non être qui mine de l'intérieur chaque prétention à l'existence. C'est donc à travers les yeux de Caïn, pleins de l'expérience tragique du vide que cette Genèse est lue et représentée."