Julie Nioche H2O-NaCl-CaCo3

[Danse]

H2O-NaCl-CaCO3 rassemble six protagonistes : une danseuse-chorégraphe, un guitariste, une chanteuse,
une architecte, un éclairagiste et un lieu : la Chapelle des Récollets à Paris.
C’est un sextet : 6 sexes et 6 têtes pour un seul être. 1 corps et 6 âmes.
H2O-NaCl-CaCO3 est un jeu d’infiltration entre les êtres, entre les choses et entre les mémoires.
C’est une dissolution des formes et des identités pour échapper à toute tentative d’identification stricte. Tous les éléments du projet comme le lieu où ils sont insérés travaillent à la construction d’un « corps d’espace ». Cet espace organique en mutation ininterrompue met en scène un être hanté de figures hybrides et fugaces. Ce corps n’a pas d’évidences :
L’intérieur et l’extérieur ne connaissent pas de frontières exactes.
La moindre variation climatique bouleverse l’équilibre des organes.
L’intrusion ou la disparition d’une personne dans la pièce modifie la densité de l’air.
Ce corps parle tout seul, obstiné.
C’est un corps associé qui s’éparpille.
Il passe par sa déconstruction et se disperse.
Il se dépouille de l’être qu’il revendique.
H2O-NaCl-CaCO3 est une proposition proche de l’installation, immergeant le spectateur dans un espace-temps privilégiant l’empathie.
Julie Nioche
H2O-NaCl-CaCO3 est le troisième volet d’une trilogie créée par Julie Nioche : H2O, la première étape,
a été présentée dans la Chapelle d’Alby-sur-Chéran près d’Annecy en novembre 2004
et le deuxième volet, H2O-NaCl, a été proposé dans la salle du Musée du Château d’Annecy en avril 2005.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse à Paris,
Julie Nioche co-fonde avec Rachid Ouramdane l’association fin novembre en 1996. Formée à la psychologie et à l’ostéopathie, elle propose des projets qui valorisent l’hybridation des sources et des savoirs,
tout en questionnant les notions d’image et de limites du corps.