Raqs Media Collective Reading Light

[Arts Plastiques & performance]

Raqs Media Collective a été fondé en 1992 par Jeebesh Bagchi, Monica Narula et Shuddhabrata Sengupta. Après s’être intéressé dans un premier temps au film documentaire, Raqs a investi le champ de l’art contemporain, produisant des oeuvres qui impliquent une multiplicité de médias : installations vidéo sur canaux multiples,
logiciels artistiques, architectures complexes réunissant performances, projections de textes-images.
Raqs a également écrit, édité et publié des textes et des ouvrages, et organisé, en tant que curators, des expositions importantes telles The Rest of Now lors de Manifesta 7. En 2000, ils co-fondent Sarai, une plateforme interdisciplinaire de recherche indépendante, au Centre for the Study of Developing Societies.
Au sein de Sarai, Raqs a plus particulièrement abordé des questions relatives au développement de nouvelles formes urbaines générées par les métropoles contemporaines. Reading Light – qui sera présenté dans le bâtiment emblématique construit par Oscar Niemeyer pour le Parti Communiste Français place du Colonel Fabien – est une installation de signes lumineux utilisant textes, éléments typographiques, sources lumineuses électriques, pour évoquer le surgissement de nouvelles aspirations. L’oeuvre de Raqs est une réponse empathique aux convictions d’Oscar Niemeyer, pour lequel la créativité a un rôle essentiel à jouer dans la transformation du monde. Les mots, signes et aphorismes imaginés par Raqs et inspirés par le concept d’espoir révolutionnaire d’Oscar Niemeyer – un concept dans l’équation duquel le temps joue un rôle central – travailleront, par le biais de ces commentaires lumineux, à élargir le champ des interrogations. Raqs s’intéresse à la façon dont les formes construites agissent sur les êtres humains et espère pouvoir apprivoiser, grâce à la lumière et les mots, les spécificités architecturales du site de façon à jeter un pont entre les idées défendues par Niemeyer et celles qu’ils nourrissent eux-mêmes sur l’interaction entre espace et présence humaine.
Le travail de Raqs Media Collective a été présenté à la Tate Britain (2009), à la Galerie IKON, Birmingham (2009), au Baltic Centre for Contemporary Art, Newcastle (2010) ; Indian Highway à la Serpentine Gallery, et Chalo India au Mori Museum, Tokyo. Le collectif a participé à la Documenta 11 (2002), aux biennales de Venise (2003),
Taipei (2004), Sydney (2005) et Istanbul (2007).