Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 2015, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

Daria Deflorian
Antonio Tagliarini

Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni

Théâtre

    DATES ET LIEUX
    • La Colline – théâtre national
      18 au 27 septembre

    Avec Reality (Réalité) et Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni (Nous partons pour ne plus vous donner de soucis), Daria Deflorian et Antonio Tagliarini composent deux séries de variations graves et enjouées sur des vies minuscules broyées par des systèmes socio-politiques hostiles.
    Pour les unes, ils ont puisé dans la litanie de faits collectés sur des carnets d’écolier durant cinquante ans par la Polonaise Janina Turek ; pour les autres, dans la lettre d’adieu à la société et au monde de quatre retraitées grecques inventées par le romancier Pétros Márkaris. Dans leur élan généreux, les metteurs en scène-auteurs-acteurs ne donnent à entendre les faits – réels et fictifs – que parce qu’ils rétablissent les humbles dans leur dignité.
    La soi-disant grande Histoire – celle de la Pologne communiste ou de la Grèce ruinée –, sort éclairée par leur geste, par l’écriture de leur propre vie et la signature de leur propre mort. Daria Deflorian et Antonio Tagliarini  pratiquent avec Janina Turek et les quatre retraitées grecques une forme de dialogue parlé-dansé sans cesse remis à jour, un jeu ouvert où le personnage n’est pas contenu dans un seul corps, mais dans les fragments des récits qui le dessinent. Ils offrent ainsi à l’histoire les rebondissements physiques et narratifs incessants, propres à éveiller avec le plaisir, l’idée qu’il y a là quelque chose d’une morale à saisir, comme dans les fables.

    Un spectacle de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini
    inspiré par une image du roman de Pétros Márkaris Le Justicier d’Athènes
    Avec Daria Deflorian, Monica Piseddu, Antonio Tagliarini, Valentino Villa
    Collaboration au projet, Monica Piseddu, Valentino Villa
    Lumière, Gianni Staropoli
    Décor, Marina Haas

    Production A.D. // Coproduction Teatro di Roma ; Festival Romaeuropa ; 369 gradi // Avec la collaboration du Festival Castel dei Mondi // Résidence artistique Centrale Fies, Olinda, Angelo Mai Altrove Occupato, Percorsi Rialto Teatro, Furio Camillo, Carrozzerie n.o.t // Coréalisation La Colline – théâtre national ; Festival d’Automne à Paris
    Spectacle créé en novembre 2013 au Festival Romaeuropa