Jonathan Capdevielle Rémi

[Théâtre]

Pour sa première création tout public, Jonathan Capdevielle s’empare de Sans famille d’Hector Malot, vibrant classique de la littérature enfantine, et l’adapte en deux épisodes : un spectacle et une fiction audio à écouter de retour à la maison.

Sans famille, roman initiatique qui relate le parcours édifiant de Rémi, orphelin vendu à un artiste au grand cœur, avait tout pour plaire à Jonathan Capdevielle qui l’a d’abord découvert dans sa version dessin animé manga. L’enfant, les souvenirs, mais aussi le rapport aux origines, à la famille, et la façon dont ces éléments conditionnent en partie l’individu, tiennent une large place dans les spectacles de l’auteur, metteur en scène et comédien, formé à l’École supérieure nationale des arts de la marionnette et interprète de Gisèle Vienne.

Rémi, jeune héros joué par Dimitri Doré, poussé sur les routes en quête d’une nouvelle vie, se sort toujours des aventures les plus sombres avec optimisme et détermination. C’est ce courage, presque symptomatique, qui l’a convaincu d’adapter l’histoire pour les enfants d’aujourd’hui. D’autant que l’art du spectacle et l’amour de la musique y tiennent une place centrale à travers la figure de Vitalis, musicien des rues et montreur de chiens savants, que Capdevielle confie au comédien Babacar M’Baye Fall. Les acteurs Jonathan Drillet et Michèle Gurtner incarnent tour à tour plusieurs personnages costumés et masqués, dont Capi le chien et Joli Cœur le petit singe. Le son, travaillé en immersif, place petit à petit l’écoute au premier plan, occasionnant un glissement de l’image vers la fiction audio. Accompagnée d’un livret illustré, elle sera distribuée aux spectateurs à la fin du spectacle et pourra également s’écouter au théâtre à l’issue de chaque représentation.
-----
Durée : 1h10
Spectacle à partir de 8 ans