Ondine Cloez Vacances vacance

[Danse]

En raison du confinement annoncé mercredi 28 octobre 2020 pour une période minimum de 4 semaines éventuellement reconductible, ce spectacle est actuellement maintenu en janvier mais la ventes de billets suspendue jusqu’à fin novembre 2020.
––––––

Quand on part en vacances, qu’advient-il de la place qu’on laisse vacante ? L’espiègle Ondine Cloez salue ces moments où l’on n’est pas vraiment là mais ailleurs, à côté, en dehors de son corps. Dans ce monologue chorégraphique, de décalage en dérivation, peu à peu l’absence prend place.

Peut-on partir en vacances de son propre corps ? Qu’il s’agisse d’hypnose, de méditation, de Near Death Expérience, de la mort même, il arrive que nous ne soyons pas là où l’on devrait être. Ondine Cloez raconte ses investigations, évoque l’expérience du peyotl, les cailloux de Démosthène et, sans faux-semblant, s’exerce à faire ce qu’elle dit : quitter son corps. Une recherche qui la mène à exécuter une étrange danse de la grâce, cet état où l’on est atteint par quelque chose qui nous dépasse, où l’on semble hors de son propre corps, cet art de l’absence. L’interprète et chorégraphe, dont Vacances vacance est la première création, subvertit la virtuosité attendue, retourne la grâce comme un gant et renverse le spectateur, invité aussi à revenir à lui, à son corps.