Anne Teresa De Keersmaeker
Amandine Beyer
ROSAS & B'ROCK ORCHESTRA Les six Concertos brandebourgeois

[Danse]

En chorégraphiant Les Concertos brandebourgeois, Anne Teresa De Keersmaeker revient à Bach pour la sixième fois. Par sa profonde compréhension des merveilleuses polyphonies et subtils contrepoints des six concertos, la chorégraphe belge nous met, une fois de plus, l’œil dans l’oreille.

Anne Teresa De Keersmaeker se saisit des Concertos brandebourgeois comme d’une partition écrite pour une pièce dansée où les marches, les courses, les sauts, les vrilles des seize interprètes – un groupe composé de différentes générations de collaborateurs de Rosas – unissent harmonieusement la musique baroque à la danse contemporaine dans un tourbillon de vie. La structure mathématique et la puissance émotive de la musique de Bach se traduisent par une rigoureuse construction chorégraphique au sein de laquelle des gestes aussi furtifs qu’une main effleurant une épaule, un salut déclenchant un sourire, introduisent une discrète et joyeuse complicité entre les interprètes : c’est une pensée logique au service du sensible, l’émotion dépassant l’arithmétique. L’orchestre belge B’Rock, qui utilise les instruments baroques anciens, est placé sous la direction de la violoniste Amandine Beyer avec laquelle Anne Teresa De Keersmaeker avait déjà créé le spectacle Partita 2 et qu’elle a retrouvé dernièrement pour Mystery ­Sonatas / for Rosa.