Olivier Saillard et Tilda Swinton Embodying Pasolini

[Arts visuels]

Embodying Pasolini est une performance originale créée par Olivier Saillard et Tilda Swinton qui réunit pour la première fois une sélection significatives des costumes conçus par Danilo Donati, réalisés par les Ateliers Farani pour le réalisateur italien Pier Paolo Pasolini. 

Près d’une trentaine de costumes, robes, manteaux et chapeaux, œuvres fragiles de fils tissés et teints restituent la filmographie de Pasolini. De l’Évangile selon Saint Matthieu, à Œdipe Roi, des Mille et une nuits jusqu’à Salò ou les 120 jours de Sodome, les ­vêtements et costumes, tous archivés à Rome restituent une collaboration longue et fertile qui unit les deux hommes, Pasolini et Donati. La performance entend poursuivre le processus qui mène à l’exposition, de la découverte des œuvres, leur identification et leur évaluation jusqu’à leur mise en espace et leur mise en mouvement jusqu’alors proscrits. Ici le socle se nomme épaules, la cimaise est de chair. En transit, les costumes jouent une dernière scène, prisonniers muets de leur statut monumental. Sur le corps d’absences et de contrastes de Tilda Swinton, les costumes, bravant un interdit, sont de passage le temps d’un essayage où le public est convié. En silence, Tilda Swinton, mannequin de bois muré dans sa mémoire, essaye à vue les costumes cités. Captive des enveloppes de tissus, Tilda Swinton n’a pas à jouer le rôle d’origine, mais davantage l’absence de rôle que ce costume désormais orphelin, du corps, de l’acteur, du film, suggère avec force.