Alessandro Sciarroni

Formé aux arts plastiques, Alessandro Sciarroni élabore depuis 2007 des pièces entre spectacle vivant et art contemporain. Prenant appui sur une base conceptuelle précise et sur des pratiques extérieures à la danse contemporaine, comme le cirque ou les danses traditionnelles, son œuvre se caractérise par sa rigueur, sa cohérence et son intensité. Dans son travail, la mise à l’épreuve physique des danseurs est l’occasion d’interroger le caractère obsessionnel, les peurs et les fragilités inhérentes à l’acte performatif. Ses œuvres sont présentées dans des festivals, des musées et des espaces non conventionnels, dans toute l'Europe et à l’international. En 2014, le Festival d’Automne invite Alessandro Sciarroni à présenter trois pièces, UNTITLED_I will be there when you die, FOLK-S_will you still love me tomorrow? et JOSEPH_kids. Depuis, il a régulièrement été invité, notamment avec TURNING_motion sickness version pour le Ballet de l’Opéra de Lyon en 2019 et DREAM en 2022. Il est invité à créer pour le Festival d’Automne à l’occasion des Olympiades Culturelles en 2023, IRIS, une création performative in-situ à la piscine de la Butte-aux-Cailles avec des nageurs paralympiques. En 2019, la Biennale de Venise lui a décerné le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière dans le domaine de la danse. Alessandro Sciarroni est artiste associé au CENTQUATRE-PARIS et à la Triennale Milano.

Cet automne

CENTQUATRE-PARIS
5 - 8 novembrenov.
Maison de la musique de Nanterre – Scène conventionnée d’intérêt national
9 novembrenov.
Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national Art et création – danse – Tremblay-en-France
30 novembrenov.

Alessandro Sciarroni
U. (un canto)

Performance

Un an après la création d’IRIS à la piscine de la Butte-aux-Cailles, commande du Festival d’Automne dans laquelle il explorait le répertoire polyphonique italien, Alessandro Sciarroni présente U. (un canto), une performance musicale qui évoque la relation profondément mystérieuse entre l’être humain et la nature.


Alessandro Sciarroni au Festival d'Automne