Eszter Salamon

La chorégraphe et performeuse Eszter Salamon (née en 1970 à Budapest, vit et travaille entre Paris et Berlin) travaille à élargir les outils d’expression de la danse dans des œuvres théâtrales, des conférences, des films et des installations. Dans ses premières œuvres, What a body you have, honey (2001) ou Giszelle avec Xavier Le Roy (2001), la sensation et la démonstration de la performativité du genre agissent comme des outils de remise en question des perceptions visuelles et des sensations des spectateurs. En 2005, Eszter Salamon décide de rompre avec la convention du corps dansant muet et d’encourager ses danseurs et danseuses à utiliser sur scène leur voix et leur sens du toucher. Elle développe dès lors, des chorégraphies aux références transhistoriques, qui, en mélangeant des fictions spéculatives et des éléments autobiographiques, font émerger des perspectives alternatives aux récits dominants du monde contemporain, comme avec AND THEN (2007) ou Tales of the Bodiless (2011). Depuis 2014, la série MONUMENT explore la notion de monument, à la fois comme un outil de résistance à l’oubli et à l’exclusion et comme un moyen de s’extraire d’une vision téléologique de l’Histoire.

Cet automne

Ménagerie de Verre
24 - 26 octobreoct.

Eszter Salamon
MOTHERS & DAUGHTERS

Danse

La chorégraphe Eszter Salamon, poursuit sa série des Monuments avec une extension de sa pièce M/OTHERS (2019), explorant son lien avec sa mère et la construction intime des corps. Lenteur, toucher et filiation redessinent un cadre éthique et sensoriel de notre intimité collective.