Mohamed Bourouissa, Zazon Castro

Quartier de femmes

RépertoireThéâtre
Théâtre du Rond-Point
5 – 17 novembrenov.
Points communs – Théâtre 95
21 – 22 novembrenov.

1h

Tarifs 8 € à 31 €
Abonnés 8 € à 19 €

Théâtre du Rond-Point

Mardi 5 novembre

20h00

Mercredi 6 novembre

20h00

Jeudi 7 novembre

20h00

Vendredi 8 novembre

20h00

Samedi 9 novembre

19h00

Dimanche 10 novembre

16h00

Mardi 12 novembre

20h00

Mercredi 13 novembre

20h00

Jeudi 14 novembre

20h00

Vendredi 15 novembre

20h00

Samedi 16 novembre

19h00

Dimanche 17 novembre

16h00

Points communs – Théâtre 95

Jeudi 21 novembre

19h00

Vendredi 22 novembre

20h00

Mise en scène et scénographie Mohamed Bourouissa. Interprète Lou-Adriana Bouziouane. Texte et collaboration artistique Zazon Castro. Assistanat à la mise en scène Simon-Elie Galibert. Regard chorégraphique Yumi Fujitani. Son Mohamed Bourouissa, Christophe Jacques, Sylvain Jacques. Lumière Vincent Chrétien. Coordination Marine Dury.

Production T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National
Coproduction Festival d’Automne à Paris  
En partenariat avec le LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut ; centre pénitentiaire de Lille-Loos-Sequedin ; unité sanitaire du centre pénitentiaire de Lille-Loos-Sequedin – CHU Lille
Œuvre produite dans le cadre du  programme de soutien à la création artistique Mondes nouveaux
Remerciements Mehdi Anede, Sofiane Boohafs, Marlène Célestin, Sébastien Delot, Julie Escure, Maddalena Maniago, Margot Nguyen – Studio-Bourouissa, Gabrielle Otton, Marie-Amélie Senot, Helena Tejedor, Claudine Verschelle et particulièrement à toutes les participantes de l’atelier théâtre

 

À la croisée du théâtre et du stand-up, le premier spectacle du plasticien Mohamed Bourouissa met en scène le parcours de vie et les transformations d’une femme incarcérée. Sans surplomb, ni pathos, la pièce déjoue par l’humour le caractère plombant de ce dont elle témoigne.

Conçue à la suite d’ateliers menés dans un centre pénitentiaire pour femmes, la première création scé-nique de Mohamed Bourouissa, artiste associé du T2G, croise les genres et les registres pour désamorcer la charge dramatique d’un récit de vie carcérale. Traitée avec humour, la mise en discours du parcours d’une prisonnière évite ainsi l’écueil du misérabilisme tout en adoptant une forme d’adresse populaire et accessible. Malgré le choix du seule-en-scène, la pièce convoque une pluralité de personnages qui ont influencé l’existence de la protagoniste, comme autant d’agents transformateurs dont elle prend tour à tour les visages. Fruit d’une collaboration entre le plasticien, la comédienne Zazon Castro et plusieurs femmes incarcérées, Quartier de femmes s’inspire enfin d’une lecture d’Antigone dont elle déplace les interprétations classiques. Il ne s’agit plus tant de voir dans la tragédie le parangon du dilemme entre morale et justice que les métamorphoses d’une femme façonnée par son expérience de vie et les difficultés qui l’ont jalonnée.

Dans le même lieu

Théâtre du Rond-Point
15 – 19 octobreoct.
Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen
19 décembredéc.

Talents Adami Théâtre, Mohamed El Khatib
Stand-up

Théâtre
Réserver

Tonnerre d’applaudissements ou vent glacial ? Selon Mohamed El Khatib, ce risque auquel se frotte le stand-up l’érige en art théâtral à part entière. Écrin des expressions les plus libres, il fraye la voie d’un rire transgressif, dans un espace cathartique et rassembleur.

Théâtre du Rond-Point
22 – 24 octobreoct.

Vaiva Grainytė, Lina Lapelytė, Rugilė Barzdžiukaitė
Have a Good Day!

Performance Focus
Réserver

Vaiva Grainytė, Lina Lapelytė et Rugilė Barzdžiukaitė s’intéressent à la vie intérieure des caissières. « Bon après-midi ! », « Merci ! » : l’opéra Have a Good Day! – créé avant Sun & Sea présenté en 2023 au Festival d’Automne – observe ce qui se cache derrière ces automatismes et les gestes tout aussi convenus qui les accompagnent.

Centre Pompidou
23 – 26 octobreoct.
Points communs – Théâtre 95
12 – 13 novembrenov.

Ligia Lewis
Still Not Still

Danse
Réserver

La chorégraphe Ligia Lewis poursuit avec Still Not Still sa réflexion sur les silences et les zones d’ombres de l’Histoire. Dans cette pièce, les interprètes rejouent en boucle une partition dont la dimension burlesque ne fait que souligner le tragique.

Théâtre du Rond-Point
22 – 24 novembrenov.

Lina Majdalanie, Rabih Mroué
33 tours et quelques secondes

Théâtre Portrait
Réserver

Qui est Diyaa Yamout, militant des droits de l’homme, artiste et blogueur libanais dont le suicide agite le pays ? On ne le saura pas vraiment et cela n’a pas d’importance. Ce qui fascine ici ce sont les réactions foisonnantes et hétéroclites qui défilent sur Facebook, à la télévision, par sms ou sur répondeur. 

Points communs – Théâtre 95
3 – 5 décembredéc.

Calixto Neto
IL FAUX

RépertoireThéâtre
Réserver

Partant du constat qu’un corps noir est de fait exposé au danger de l’expropriation, soit du vol de lui-même, Calixto Neto tente de résister sur scène au contrôle extérieur et au risque d’annihilation. Dans cet exercice de ventriloquie, le chorégraphe brésilien cherche les mots pour en écrire la danse. 

Théâtre de la Ville – Les Abbesses
12 – 26 septembresept.
Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen
8 – 9 octobreoct.
Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique
11 octobreoct.
Points communs – Théâtre 95
18 – 19 décembredéc.

Mohamed El Khatib
La vie secrète des vieux

Théâtre
Réserver

Amoureux du théâtre documentaire, Mohamed El Khatib s’empare d’un sujet de choix et de l’ombre : la vie sentimentale et érotique des « vieux ». Cousue d’audace et de tendresse, sa nouvelle pièce prend le contrepied des connotations qui collent à la peau de la vieillesse, en la percevant sous l’angle du désir.