Wladislaw Znorko La Cité Cornu

[Théâtre]

Au bord du canal, site industriel à l'abandon servant de dépôt de ferraille. Probable cachette d'un Pinocchio vieillissant régnant sans pitié sur une bande d'anciens enfants.
Fabrique présumée de manèges inclassables conçus avec des détritus. Les bons jours, la Cité Cornu retrouve un air de jardin sauvage. On peut alors se cotiser et boire de la bière en regardant passer les locomotives. Les nuits de tempête il faut tracer des sentiers parmi les machines fossilisées à la recherche de la pièce qui manque.
Car le vieux Pinocchio est le tenancier de l'illusion mécanique et malgré les ronces il faut quand même construire des bazars dont on trouvera bien un jour le nom et l'utilité. Pas d'histoire, chacun possède sa Cité Cornu : terrain vague enfoui dans l'enfance et où se vérifie la vélocité des émotions.

Wladyslaw Znorko