Compagnie de KOE Qui a peur de Virginia Woolf ?

[Théâtre] Who Is Afraid Of Virginia Woolf ?, pièce la plus fameuse d’Edward Albee, met en scène la dérive d’un couple : George, professeur d’histoire à l’Université, et Martha. À la faveur d’un dîner, tous deux étalent sous les yeux de leurs « amis » Nick et Honey les mystifications, les provocations et les joutes verbales qu’ils prennent un plaisir presque pervers à inventer pour se cacher à eux-mêmes l’échec de leur mariage.
Cet implacable constat de glaciation émotionnelle, ce réquisitoire par l’absurde contre les conventions et les faux-semblants avaient tout pour séduire De KOE, dont la démarche est mue par un impressionnant sens du collectif et de la communauté : interprètes autant que créateurs, les acteurs de la compagnie flamande n’ont de cesse  de sonder, à travers leurs spectacles, l’interstice qui sépare l’être et le paraître, de faire resurgir l’immédiateté de l’expérience théâtrale en jouant avec les artifices et les codes de la représentation.
Entre les comédiens et leurs personnages, entre la scène (transformée ici en champ de bataille dans un intérieur bourgeois) et la salle, il se crée un jeu d’illusions dont De KOE met à mal la dimension duplice et factice : à l’instar de Nick et Honey, le spectateur, d’abord incrédule, se retrouve bien vite gagné par le trouble... Le théâtre selon De KOE, ce pourrait être l’art de regarder la vie en face.