Ugo Rondinone How Does It Feel ?

[Arts Plastiques & performance]

L’œuvre d’Ugo Rondinone prend des formes multiples allant du dessin à la vidéo, de la peinture aux installations sonores. Il  passe, avec une grande facilité, des couleurs séduisantes de  la culture Pop et de la Color Field Painting à des œuvres plus sombres qui laissent se profiler à l’horizon les contours d’un soleil noir.  Dans une douce mélancolie, il opère un réenchantement du monde qui n’est pas sans évoquer un certain romantisme.
A la dimension dionysiaque  de Sunrise East (présenté au jardin des Tuileries du 17 septembre au 15 novembre) répond How Does It Feel ?, nouvelle installation à la fois monumentale et intime, œuvre produite dans le cadre de la commande publique par le Centre national des arts plastiques. L’architecture, rappelant les formes de la sculpture minimaliste, est pensée comme un dispositif permettant un retrait du monde qui laisse advenir des espaces mentaux. La lumière artificielle des néons y a remplacé les rayonnements du soleil pour créer un espace clos dans lequel on perçoit les bruissements d’un dialogue. Des voix ne cessent de parler, comme chez Samuel Beckett où parler reste le seul moyen de déjouer le vide et l’effondrement.
Ugo Rondinone vit actuellement à New York et à Zurich. Il a exposé récemment au Musac à Leon, au Sculpture Center de New York et à l’ICA de Boston, régulièrement à la Galerie Almine Rech à Paris et Bruxelles. Ugo Rondinone est également représenté par les galeries Eva Presenhuber à Zürich, Sadie Coles HQ à Londres, Esther Schipper à Berlin et Barbara Gladstone à New York.

Le catalogue des expositions sera publié aux Éditions du Regard. Une sérigraphie originale, numérotée et signée par l’artiste, sera par ailleurs disponible auprès du Festival.