Forced Entertainment The Notebook

[Théâtre]

Après y avoir présenté The Thrill of It All en 2010 et The Coming Storm en 2012, Forced Entertainment, compagnie originaire de Sheffield en Angleterre, revient au Festival d’Automne à Paris avec une pièce historique. Pour The Notebook, le metteur en scène Tim Etchells s’est inspiré du roman Le Grand Cahier de l’écrivaine hongroise Ágota Kristóf publié en 1986. Cette œuvre, qui a notamment été adaptée au cinéma en 2013 par le réalisateur hongrois János Szász, raconte l’histoire de frères jumeaux qui, durant la Seconde Guerre mondiale, se réfugient dans la ferme de leur grand-mère, en pleine campagne, pour éviter d’aller au front et de faire face aux combats sanglants. Pour ces deux frères, qui vivent dans une extrême pauvreté et portent un regard sans concession sur cette guerre, pas de doute, ces affrontements sont liés au déclin de l’Europe centrale et à une société qui glisse dangereusement dans le vice, la cruauté et l’opportunisme et où chacun prend chaque jour un peu plus l’ascendant et le pouvoir sur son voisin. Dans ce texte, tout à la fois percutant et intime, l’humour noir est omniprésent. Sur scène, les acteurs Richard Lowdon et Robin Arthur, identiquement vêtus, se glissent dans la peau de ces frères complices qui, côte-à-côte, racontent leur histoire mais aussi celle de tout un pays. Une narration à l’unisson, troublante, perturbante et pleine d’humanité.