Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Baptiste Amann

Des territoires (...D’une prison l’autre...)

Théâtre

    DATES ET LIEUX

    Second volet d’une trilogie au long cours, Des territoires (…D’une prison l’autre…) nous plonge au cœur de la vie d’une fratrie en deuil. Lyn, Benjamin, Samuel et Hafiz viennent d’enterrer leurs parents. Autour d’eux, une révolte gronde. Baptiste Amann confronte alors ses personnages à l’enfermement, à la colère et à la contestation.
    Baptiste Amann choisit un pavillon de banlieue comme huis-clos de son spectacle. Décor unique de sa première pièce Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise...), cette maison est de nouveau l’espace d’un enfermement : les émeutes interdisent ici à la fratrie orpheline de sortir. Le salon devient une cellule de fortune, lieu de réunion et de discussions. La colère intime rejoint alors la colère sociale et invite Baptiste Amann à s’interroger : quelle révolution connaîtra donc notre XXIe siècle ? Le metteur en scène fait appel à l’Histoire pour mieux éclairer notre époque. Dans le premier volet de la trilogie, la Révolution française se dressait sous le décor d’une banlieue ordinaire, à travers la figure du modéré Condorcet. Avec Des territoires (…D’une prison l’autre…), la Commune fait son entrée fracassante sur la scène du théâtre et au cœur du pavillon familial. Baptiste Amann convoque les morts, de Théophile Ferré à Gustave Courbet, de Louise Michel à Marie Ferré, et les communards font alors écho aux personnages contemporains. Ils partagent leur propre défaite, leurs angoisses face à un avenir incertain. Chez Baptiste Amann, l’histoire ne se rejoue pas pour nous rassurer. Elle fait de l’acte révolutionnaire un territoire à défricher, un état d’esprit commun, un engagement douloureux et fragile.

    Texte et mise en scène, Baptiste Amann
    Avec Solal Bouloudnine, Nailia Harzoune, Yohann Pisiou, Samuel Réhault, Anne-Sophie Sterck, Lyn Thibault, Olivier Veillon
    Assistante mise en scène, Sarajeanne Drillaud
    Régie générale et création lumière, Sylvain Violet
    Création sonore, Léon Blomme
    Scénographie, Gaspard Pinta
    Costumes, Wilfrid Belloc
    Collaboration artistique et régie plateau, Florent Jacob
    Production, Morgan Hélou

    Production Compagnie du Soleil Bleu (dans le cadre de la Pépinière du Soleil Bleu) // Coproduction La Comédie de Reims – CDN ; Théâtre Ouvert Centre National des Dramaturgies Contemporaines (Paris) ; Théâtre Sorano (Toulouse) ; Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine ; Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine ; Théâtre de la Bastille (Paris) ; Festival d’Automne à Paris // Coréalisation Théâtre de la Bastille (Paris) ; Festival d’Automne à Paris // Avec le soutien de la Région Île-de-France, d’Actoral, Festival international des arts & des écritures contemporaines (Marseille), du Merlan – scène nationale de Marseille //Le texte est lauréat de la Commission nationale d'Aide à la création de textes dramatiques - ARTCENA
    La Compagnie du Soleil Bleu est conventionnée par le Ministère de la Culture/DRAC Nouvelle-Aquitaine, subventionnée par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, la Ville de Bordeaux et le Conseil départemental de la Gironde.
    Spectacle créé le 29 septembre 2017 au Merlan – scène nationale de Marseille dans le cadre du Festival Actoral