Walid Raad Les Louvres and/or Kicking the Dead

[Arts Plastiques & performance]

Dans un dispositif original, Walid Raad guide les visiteurs à travers son exposition, mêlant dans son discours fiction et faits réels. De la Belgique au Louvre Abu Dhabi en passant par New York, l’artiste déroule une enquête personnelle où s’invite le fantastique, images et œuvres à l’appui.

À la lisière du théâtre et des arts visuels, Walid Raad entraîne les visiteurs de son exposition dans une visite pour le moins originale. S’appuyant sur les pièces présentées, ainsi que sur des vidéos et images, l’artiste raconte la genèse des œuvres, plus précisément la quête qui l’a mené d’un musée belge consacré à la Première Guerre mondiale jusqu’au Louvre Abu Dhabi. Les réflexions et découvertes se recoupent, non sans détours – notamment par l’histoire des plus hautes tours de New York, ville où il enseigne l’art, ou par celle des ouvriers des Émirats arabes unis. La trame de la fiction, tour à tour documentaire et fantastique, se tisse, jusqu’à la résolution de deux mystères, le premier portant sur cinq objets envoyés par le Louvre à Abu Dhabi, le second sur une collection frappée d’un étrange mal. Walid Raad est familier des projets au long cours et aux multiples imbrications et transformations. Les Louvres and/or Kicking the Dead fait ainsi écho au projet Scratching on things I could disavow: A history of art in the Arab world, entamé en 2007 et présenté au CENTQUATRE-PARIS avec le Festival d’Automne en 2010, dans lequel il se penche sur les dimensions idéologiques, économiques et politiques des créations d’infrastructures d’un nouveau genre pour les arts visuels, notamment dans les pays du Golfe.

––––––
Durée : 1h20
Performance en anglais non surtitrée