Émilie Rousset Rencontre avec Pierre Pica

[Théâtre]

Suite au confinement annoncé mercredi 28 octobre pour faire face à l’aggravation de la crise sanitaire, et après discussion avec le théâtre partenaire et la compagnie, nous devons malheureusement annuler ce spectacle.
––––––
Si vous êtes d’ores et déjà muni de billet(s), le Festival va prendre contact avec vous à partir du 3 novembre 2020.
––––––

Comme souvent avec Émilie Rousset, la transposition théâtrale de paroles recueillies, aussi savantes soient-elles, prend un tour souriant. La représentation de son étrange conversation avec Pierre Pica, collaborateur du linguiste Noam Chomsky, n’échappe pas à cette pente humoristique.

Émilie Rousset a fait du travail sur les sources documentaires, et en particulier sur des paroles recueillies et enregistrées, la matière vive d’une recherche théâtrale qui explore toutes les possibilités de leur transposition sur scène. Depuis trois ans, elle établit un dialogue avec le linguiste Pierre Pica, ancien élève et collaborateur de Noam Chomsky. Voilà quinze ans qu’il travaille sur les Munduruku, un groupe indigène habitant la forêt amazonienne. Pierre Pica étudie leur langue et plus spécifiquement leur rapport aux nombres puisqu’ils possèdent un système de comptage approximatif qui fascine le chercheur. De ses conversations avec lui, Émilie Rousset tire la matière d’une performance interprétée par Emmanuelle Lafon et Manuel Vallade. Les comédiens ré-interprètent ces échanges tour à tour hilarants, érudits, troublants. Les questions de linguistique entrent en résonance avec la parole théâtrale. Le processus de la recherche scientifique se fond avec celui de l’écriture de la pièce. Le monde approximatif des Munduruku envahit le plateau du théâtre.

––––––
Ce spectacle bénéficie de l’accompagnement à la reprise du Festival d’Automne à Paris.